Horti-PPAM

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les bulletins de santé du végétal (BSV) de votre région

Les parasitoïdes contre pucerons en cultures ornementales


Document


Actualité publiée le : 04/07/2018 Culture : Horti Généralités Relié aux rubriques : Contrôle par auxiliaires en extérieur / Contrôle par auxiliaires sous-abri / Prévention / Prophylaxie Source : ASTREDHOR Seine-Manche / Auteur : ASTREDHOR Seine-Manche Références : 2014

Il existe de nombreuses espèces de parasitoïdes qui parasitent les pucerons, les plus importantes appartiennent aux genres Aphidius, Praon (famille des Braconidés) et au genre Aphelinus (famille des Aphelinidés) de l’ordre des Hymenoptères. Les principales espèces indigènes et/ou introduites dans nos cultures ornementales pour la lutte contre les pucerons sont : Aphidius colemani, Aphidius ervi, Aphidius matricariae, Aphelinus abdominalis, Praon voluvre
Les Aphidius sp, Aphelinus sont des endoparasitoïdes (développement de l’auxiliaire à l’intérieur de l’hôte) et les Praons sont des ectoparasitoïdes (développement de l’auxiliaire à l’extérieur de l’hôte).

Cette fiche permet de donner un descriptif précis de ces parasitoïdes, de leur cycle de développement et de la manière de les utiliser en protection biologique intégrée en cultures ornementales.